INTRODUCTION AU TITRAGE D'UNE SOLUTION D'ASPIRINE

1 L’acide acétylsalicylique

aspirineboite.png

1.1 Présentation

L’acide acétylsalicylique, de formule brute \(C_{9}H_{8}O_{4}\), plus connu sous le nom commercial d'aspirine, est la molécule "principe actif" de nombreux médicaments aux propriétés antalgiques, antipyrétiques et anti-inflammatoires.

1.2 Données physicochimiques

  • L'acide acétylsalicylique \(CH_{3}-CO_{2}-C_{6}H_{4}-CO_{2}H\) (souvent noté AH) est un acide faible.
  • Sa solubilité dans l’eau est faible (3,4 \(g.L^{-1}\) à 25 °C).
  • Sa solubilité dans l’alcool est très bonne.
  • Sa base conjuguée, l’ion acétylsalicylate \(CH_{3}-CO_{2}-C_{6}H_{4}-CO_{2}^{-}\) (souvent noté A-) est très soluble dans l’eau : elle est hydrosoluble.
  • L’acide acétylsalicylique, molécule non polaire, est lentement soluble dans les graisses : il est liposoluble. L’ion acétylsalicylate ne l’est pas.
  • pKa du couple acide acétylsalicylique/ion acétylsalicylate : 3,5

2 Montage du titrage

montagetitrage.png

  • Rappel : "soude" désigne une solution d'hydroxyde de sodium \(Na^{+} + HO^{-}\). Ici la concentration de la soude est connue (\(C_{b} = 1.0 \times10^{-2} mol.L^{-1}\)) : On parle de réactif titrant.
  • On ajoute quelques gouttes de bleu de bromothymol (BBT) dans le bécher contenant la solution titrée d'aspirine HA.
  • Dans la description d'un tel titrage, on lit :

    " … Au début, le contenu du bécher est jaune, puis, au fur et à mesure de l'addition de soude, on voit apparaître une coloration bleue, fugace d'abord, puis de plus en plus tenace à l'agitation, puis, enfin, lors de l'addition d'une goutte décisive, vient et dure une coloration verte-bleutée définitive : On parle alors d'équivalence pour un volume \(V_{bE}\) de soude lisible sur la burette … ".

3 Un exemple d'indicateur coloré : Le bleu de bromothymol (BBT)

Un indicateur coloré de pH est un mélange d’espèces chimiques acido-basiques qui changent de couleur du fait de l’évolution des proportions relatives de ces espèces en fonction du pH du milieu qui les renferme. Généralement, la forme acide est noté \(HIn\) et la forme basique \(In^{-}\).

Dans la littérature scientifique, la zone de virage du BBT est 6,0-7,6.

Pour pH < 6, la forme acide prédomine et le BBT est jaune ; pour pH > 7,6, la forme basique prédomine et le BBT est bleu ; dans la zone de virage, le BBT est vert.

4 Questions :

  1. Que signifient les mots "antalgique" et "antipyrétique" ?
  2. Les couples acide/base mis en jeu sont le couple acide acétylsalicylique/ion acétylsalicylate \(CH_{3}-CO_{2}-C_{6}H_{4}-CO_{2}H/CH_{3}-CO_{2}-C_{6}H_{4}-CO_{2}^{-}\) que l'on pourra noter \(HA/A^{-}\) et l'un des couples de l'eau \(H_{2}O/HO^{-}\). Écrire l'équation de la réaction acidobasique support de titrage.
  3. Repérer où se trouve chacun des deux réactifs dans le montage schématisé plus haut.
  4. Expliquer les colorations successivement prises par le BBT lors du titrage. À l'équivalence, que pourrons-nous dire à propos des quantités de réactif titré (HA) et de réactif titrant (\(HO^{-}\)) contenues dans le bécher ?

NB : Autre exemple de titrage colorimétrique (cette fois, dans le domaine de l'oxydoréduction) :

Titrage d'une solution d'eau oxygénée par une solution de permanganate de potassium

Created: 2017-10-15 dim. 17:35

Validate