Oscillo & Becher

Accueil du site > SECONDE > SPORT > 2DE : LA SPÉLÉOLOGIE

2DE : LA SPÉLÉOLOGIE

mardi 19 mai 2015, par Oscillo&Becher


LA SPÉLÉOLOGIE

Pour pratiquer cette activité, du matériel est nécessaire tel que la lampe à acétylène

Les réactions chimiques ... dans une lampe de spéléologie à acétylène

source : http://ptolemaeus.canalblog.com/archives/2009/09/13/15031871.html

L’éclairage électrique a supplanté partout tous les autres types d’éclairage. Partout, sauf en spéléologie... L’éclairage électrique y est un peu plus utilisé qu’il y a quelques années, notamment suite aux progrès en matière d’accumulateurs et de lampes à LED, mais c’est toujours la lampe à acétylène qui a la préférence en ce domaine. Non seulement cette lampe fournit un très bon éclairage, mais encore elle a une autonomie de plusieurs heures. Il faut toutefois, pour en exploiter toutes les qualités, que la combustion se fasse correctement et, par là même, que le débit soit bien réglé.

Le principe est simple. La lampe se compose d’un double réservoir, dont les deux parties sont superposées. Dans le réservoir inférieur est placé du carbure de calcium, CaC2, solide présentant l’aspect d’une pierre grisâtre, mais dont l’origine n’est pas naturelle mais industrielle. Le réservoir supérieur est rempli d’eau, un robinet provoquant, une fois ouvert, un goutte à goutte sur le carbure de calcium. C’est alors qu’une réaction chimique est produite, décomposant le carbure de calcium en hydroxyde de calcium Ca(OH)2 et en acétylène C2H2. Pour éviter l’étouffement rapide de la réaction chimique, une plaque métallique légèrement concave et percée de trous est en général placée sur le carbure de calcium. Cette plaque permet à l’eau de couvrir uniformément la surface occupée par le carbure de calcium, prolongeant au mieux la production d’acétylène. L’hydroxyde de calcium reste au fond du réservoir, l’acétylène est quant à lui conduit jusqu’à un bec de gaz placé, soit directement sur la lampe (comme c’était le cas sur certaines lampes de mineurs dans le passé), soit sur le casque du spéléologue (un tuyau souple conduisant alors l’acétylène jusque là). Lors de sa combustion ; l’acétylène réagit avec le dioxygène de l’airpour former le l’eau et du dioxyde de carbone. Cette transformation chimique libère de l’énergie sous forme de chaleur : Elle est exothermique.

  1. Pour la production de l’acétylène, quels sont les réactifs ?

  2. Pour la production de l’acétylène, quels sont les produits ?

  3. Écrire l’équation chimique de la production de l’acétylène.

  4. Pour la combustion de l’acétylène, quels sont les réactifs ?

  5. Pour la combustion de l’acétylène, quels sont les produits ?

  6. Écrire l’équation chimique de la combustion de l’acétylène.

Répondre à cet article


Suivre la vie du site RSS 2.0 | Plan du site | Espace privé | SPIP | squelette